Lutte contre les troubles musculo-squelettiques (TMS)

La commune de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique) a constaté en 2013 une recrudescence des arrêts de travail liés aux troubles musculo-squelettiques chez les agents du service espaces publics. Après un travail d’analyse, elle a mis en place des actions spécifiques. La ville a reçu le premier prix du « Prix santé et mieux-être au travail 2017 » pour cette initiative innovante.

Entretien avec sa directrice générale adjointe, Corinne Latarche

Quelle est l’origine de la démarche ?
CL : Notre groupe de travail prévention a fait le constat de la hausse des arrêts pour cause de TMS chez les agents des espaces publics et (…) remarqué également que les formations généralistes donnaient des résultats insuffisants. Nous avons alors monté un partenariat avec l’école de kinésithérapie de notre ville avec un double objectif : réduire les TMS des agents et proposer aux élèves de l’institut un stage de terrain avec un ergonome comme pilote de l’action.

Quel a été l’impact de votre démarche sur les agents ?
CL : Depuis octobre 2014, nous avons mené plusieurs types d’action pour sensibiliser les 42 agents du service à la santé au travail. Nous avons déjà constaté la réduction de 34 % du nombre d’arrêts de longue durée. Ces résultats nous ont incités à étendre ces actions à d’autres services : dès 2016, les services restauration, hygiène et propreté ont été concernés.